Liliane Roudière CO FONDATRICE DU MAGAZINE CAUSETTE


Notes / lundi, octobre 15th, 2018

Cet épisode est un peu spécial.

Pour mieux vous expliquer les choses, j’ai envie de vous raconter une histoire vraie. Je suis passionnée par l’écrit, l’information et les médias depuis toujours. C’est pourquoi, à une époque j’ai failli racheter un journal.
Un titre de presse que je lisais depuis sa création en 2009.
Pour la première fois, j’avais entre les mains un journal qui n’objectivait pas la femme mais s’adressait à son cerveau. Une sorte de troisième voix entre les féminins et les news généralistes.  Libertaire, sarcastique et transgressant toutes les règles de la presse féminine. Je n’en pouvais plus de refermer les journaux bourrés de pub en me disant que je n’étais pas assez belle, que mon armoire devait toujours se remplir plus, que je devais perdre 3kgs avant l’été ou m’acheter 3 rouges à lèvres par semaine.
Sa baseline était « plus féminine du cerveau que du capiton ». Ce journal c’est Causette. Vous n’en avez peut être jamais entendu parler mais il a défrayé la chronique dans le milieu de la presse indépendante alors que tout le secteur de la presse papier vivait une immense crise.
Quand on dit presse indépendante ça peut vouloir dire deux choses : D’une part que le journal ne dépend pas d’un groupe de presse et/ou qu’il ne dépend pas de la publicité mais de ses abonnés et de ses ventes en kiosque.
Et ses abonnés à Causette ils ont été plus de 22.000. Le journal a atteint des scores de diffusion et de vente absolument fous et un chiffre d’affaires de l’ordre de plusieurs millions d’euros.
Et puis, en 2016 patatra. Le journal a été placé en redressement judiciaire. Quelques temps après je travaillais sur un plan de reprise et j’ai eu envie de retrouver l’âme du journal. Les personnes qui en étaient à l’origine et qui incarnait ce projet hors du commun.
C’est ainsi que j’ai rencontré la femme extraordinaire que vous allez écouter s’exprimer. 
Liliane est la co fondatrice du magazine. Elle fait partie de ses femmes qui sont non seulement inspirantes, libres, puissantes, authentiques et surtout drôles !  Elle a été une des femmes les plus influentes de France selon Slate 
Aujourd’hui, un an après le mouvement #metoo et le redressement judiciaire du titre , j’ai eu envie de revenir aux sources de l’impact positif qu’il a été à il y a dix ans. En effet, avec une équipe formée d’hommes et de femmes, Liliane Roudière a fait bouger les lignes du réel par sa vision d’un féminisme inclusif et non excluant. Et en cela elle a contribué à faire évoluer la place des femmes dans notre société et le rapport hommes femmes. Et ne vous méprenez pas, certains hommes lisaient Causette pour l’offrir à leurs filles.
Voici les sujets abordés avec Liliane Roudière durant cet épisode :
– La Corrèze dont elle est native, ses parents paysans, sa passion pour le cinéma, la littérature et la culture
– Sa maternité à 18 ans le bac tout juste en poche
– Ses études d’analyste programmeur ! Oui oui! …
– Citation pépite : « J’ai tout fait et j’étouffais »
– Son parcours d’attaché de presse pour Les Francofolies et son refus de devenir fonctionnaire à l’encontre du souhait parental qui se demandaient « On s’est battus pour quoi alors!« 
– La nécessité de « passer le pas » pour devenir indépendante après 5 ans d’activités, une fois que l’ennui arrive
Charlie Hebdo Philippe Val, Cabu… Auprès desquels elle a passé dix ans de bonheur
Siné Hebdo en 2009 et le lancement du journal Causette au même moment et pour lequel elle a décidé de se consacrer pleinement
– Causette : Succès et accidents d’un groupe de rock.
Leçon de management : Je ne peux pas m’empêcher de souligner le courage de Liliane qui ose admettre que le management horizontal n’a pas que du bon…
« Et si la femme avait un cerveau… Les études sont en cours, mais a priori oui! »
– Sa vision de #metoo et de « balance ton porc »
– Les dangers d’une vision binaire qui place la femme en tant que victime et l’homme en tant que coupable…
– La violence faite aux femmes et l’égalité salariale
– Le sujet de la migration en Europe
– Le changement de paradigme nécessaire pour le monde par d’avantage de « vibration féminine » (à ne pas confondre avec le matriarcat…) et en ce sens, sa référence on ne peut plus inspirante aux propos de Leonora Miano
– Sa découverte de la joie plus fructueuse que le bonheur
– Son souhait de voir les gens sollicités répondre aux sollicitations ! Tac!
– Et ses 3 citations coups de coeur/coups de gueule que vous garderez en tête, je n’en ai aucun doute 🙂
Pour la petite anecdote, on a enregistré l’épisode chez elle. Si vous sentez des différences dans le niveau sonore c’est juste parce que Liliane quand elle s’exprime elle est passionnée donc elle a pas mal bougé.
Sur la table du salon il y avait un petit apéritif, des jus de fruits frais et des fortune cookies.
Vous savez ces petits gâteaux avec un message dedans.
Le mien c’était une citation de Voltaire :  » Rien ne se fait sans un peu d’enthousiasme« 
Et bien, je peux vous garantir une chose, quand vous aurez écouté cet épisode vous allez en avoir de l’enthousiasme.
Pour écouter l’épisode c’est par là :
– N’oubliez pas de mettre 5 étoiles à l’épisode, de le commenter pour qu’il remonte dans les classements, de le partager sur les réseaux sociaux et de suivre les actus du podcast sur instagram
Je pense aussi que vous allez être surpris par sa vision, qu’elle va vous donner envie de réfléchir et surtout
je crois qu’elle va vous faire rire! Et c’est ce qu’il y a de meilleur… 
Bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *